Tour

De Wiki LOGre
Aller à : navigation, rechercher

Remise en service du tour à métaux.

Généralités

Modèle : ERNAULT SOMUA AC280

Caractéristiques :

  • encombrement au sol : 160cm x 80cm.
  • masse : 950kg
  • capacité : 500mm entre pointes, diamètre 280mm
  • gamme de vitesses 50 à 2500tr/min
  • variété de filetages possibles (métriques et anglais, normaux et fins)
  • capot de protection avec contacteur de sécurité.

Note : gamme de vitesses actuellement limitée à 200-640 tr/min, cause l'un des sélecteurs défectueux, à réparer

Quelques images :

Caractéristiques électriques

Moteur Asynchrone LEROY SOMER :

  • Type : V100L1
  • N° série : 145473
  • Sce % : S1 (Service/Facteur de Marche)
  • CL : E (Classe d'isolation)
  • Rotor : Ct Ct
  • Echc : --
  • CV : 4
  • Cos Phi : 0,89
  • KW : 3
  • HZ : 50
  • T/m : 2550
  • Delta V : 220 V (en montage triangle)
  • A : 10,7 (intensité en montage triangle)
  • Sigle Etoile V : 380 (branchement en étoile)
  • A : 6,2 intensité en montage étoile).

Le montage actuel est : étoile (cf photo)

Documents

Documents techniques

Les liens vers :

Documents de sécurité

Cf Dossier de Sécurité Tour

Travaux de remise en service du tour

Le LOGal ne disposant pas de triphasé, un VFD (Variable Frequency Drive) a été acheté : il transforme du mono en tri, avec variation de fréquence.

Réalisation d'un meuble range-outils + support armoire électrique par Mattmatt.

Schéma de re-câblage

Version de juillet 2019 :

Log book

Ordre chronologique inverse.


juin 2019

Tout le câblage existant a été vérifié (évidemment pas celui qui n'est pas fait), le boîtier de commande fixé au dessus de la broche a été validé, testé et fermé. Tous les éléments du circuit de sécurité ont été vérifiés. UN GRAND MERCI au passage à MattMatt pour tout le travail effectué !

De mémoire il reste en gros à

  • câbler le moteur de broche proprement :
  1. quelques fils à grouper entre le tour et l'armoire
  2. voir comment raccorder le triphasé moteur de broche au bornier situé sous le variateur. D'ailleurs on avait envisagé de remonter d'un cran le variateur dans l'armoire (il y a un peu de place au dessus) pour faciliter l'accès au bornier. Je pense que ce serait bien de le faire.

Dans le wiki ci-dessous, on peut lire :

 Mise en service du VFD :

     Moteur est re-cablé d'étoile vers triangle pour accepter le 220V tri fourni par le variateur.
     VFD paramétré (fréquence min et max, acceleration, décélération...)
     cablage du VFD et du moteur
     premiers tours de rotor du moteur

Ceci avait été fait et testé par MattMatt avant de construire l'armoire de commande actuelle. Donc normalement il ne reste qu'à rebrancher les fils moteur en sortie du bornier sous le variateur. Question : y a-t-il une bonne et une mauvaise manière de les brancher ?

  • ajouter un fusible basse intensité sur l'alimentation des deux ventilateurs d'aération de l'armoire (ils sont pour l'instant branchés directement sur le sectionneur principal). On avait cru trouver un disjoncteur, mais celui qu'a fourni Patrick est trop puissant (merci quand même ;-) ).

A cette étape, on devrait pouvoir faire tourner la broche.

  • quand on voudra usiner des métaux le nécessitant, il faudra refaire un système de lubrification. Mais on peut déjà usiner des matériaux "tendres" sans lubrification (laiton, acier doux avec outil carbure, nylon, PVC, etc...). Je propose déjà de le faire tourner sans lub, ce qui redonnera un boost à la motivation pour aller plus loin. Ensuite, plutôt que de remettre une pompe ancienne techno, on envisageait de mettre une micro-lub, ce qui économise le fluide et réduit sensiblement les projections et les fuites autour de la machine. Mais là tout est à faire. Petit détail, il faudra éviter d'usiner du bois sur cette machine, sinon on va très rapidement pourrir les glissières avec la sciure !

Côté mécanique :

  1. les glissières ont été nettoyées et huilées (pompe à huile avec embout LUB dans l'armoire si besoin).
  2. le réglage de niveau a été fait. Je pense qu'on peut le faire tourner en l'état pour les premiers tests dès que la partie électrique sera opérationnelle et validée.
  3. Il restera ensuite pour faire des usinages importants (vitesse couple, durée) à changer l'huile de boîte.

Jusque fin 2018

Mattmatt fait un gros boulot pour mettre en place l'armoire de commande, et tout recâbler.

30 août 2017

Mise en place définitive au fond de l'atelier.

Prévoir :

22 mars 2017

Démontage de la poupée mobile pour remettre en place les ressorts :

  • Ressort noir :
    • Diamètre fil 1.4mm
    • Diamètre extérieur : 8mm
    • Nombre de spire : 15
    • Longueur bout à bout : 35mm
    • K=(81 000 * 1.4^4)/(8 * 15 * 6.6^3) = 9 N/mm
  • Ressort blanc (réparation récente)
    • Diamètre fil 1.25mm
    • Diamètre extérieur : 7mm
    • Nombre de spire : 11
    • Longueur bout à bout: 30mm
    • K=(81 000 * 1.25^4)/(8 * 11 * 5.75^3) = 11 N/mm
  • Ressort possible : E03000551370M chez Ressorts Sodemann
  • Ressorts récupéré par Gauthier à l'IUT (un peu plus raide que ceux présent actuellement) :
    • Diamètre fil : 1.3mm
    • Diamètre extérieur : 7mm
    • Nombre de spire : 10
    • Longueur bout à bout : 25mm
    • K=(81 000 * 1.3^4)/(8 * 10 * 5.7^3) = 15,6 N/mm

Caractéristiques goupille (Mécanindus ?) :

  • Diamètre extérieur : 3mm
  • Longueur : 20mm

Calcul de raideur (wikipedia)

12 Mai 2016

Mise en service du VFD :

  • Moteur est re-cablé d'étoile vers triangle pour accepter le 220V tri fourni par le variateur.
  • VFD paramétré (fréquence min et max, acceleration, décélération...)
  • cablage du VFD et du moteur
  • premiers tours de rotor du moteur