Table XYZ reboot 2019

De Wiki LOGre
Révision datée du 20 mars 2019 à 08:47 par Fma38 (discussion | contributions) (Page créée avec « Category:Machines Category:Arduino Category:Electronique Category:Projets <div style="float:right; margin-left:10px;">__TOC__</div> '''Nouveau ''reboot''... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nouveau reboot de la Table XYZ (par Fred)

Présentation

Mon but est principalement de faire de cette machine une fraiseuse CNC, afin de découper des tôles d'alu, pour faire des assemblages type LOGresse.

Marc, Gregmuch et d'autres ont passé un certain nombre d'heures sur cette machine, et ont fait un énorme travail de reverse-engineering : les docs qu'ils ont écrites vont permettre d'avancer assez vite.

Par contre, ils ont à mon sens voulu ré-utiliser trop de choses existantes, et se sont heurté à pas mal de problèmes (câblage...), leur faisant perdre beaucoup de temps et de motivation. Pour ce reboot, l'idée est est de virer tout ce qui relève du bricolage, et de fiabiliser le plus possible la machine afin de pouvoir s'en servir de manière fiable.

Liens

Les pages suivantes sont donc à lire :

Axes de travail

Câblage

L'équipe initiale a eu de gros soucis avec les fins de course pour la prise d'origine. Une erreur sur la carte Arduino concernant le sens des butées (NC et non pas NO) a conduit à une modification sous forme de shield de shield ;o) De plus, le câblage d'origine et le fonctionnement de ces fins de course (optiques) a posé de gros problèmes.

La première chose à faire est donc de re-câbler entièrement ces fins de course, et peut-être de les remplacer par des modèles mécaniques, histoire de partir sur des bases saines.

Drivers moteurs

Les moteurs X et Y sont de gros modèles (Nema 34, 6A/ph), et disposent de leurs drivers de puissance. Ces drivers sont de bonne qualité, et seront donc conservés.

Par contre, le driver de l'axe Z est basé sur le couple L297/L298, un peu dépassé. De plus, Gregmuch a eu des soucis sur le pilotage de cet axe : lors de la découpe des ailes d'avion pour le groupe de lycéennes, la broche plongeait de plus en plus, comme s'il y avait un glissement. Peut-être était-ce dû à un problème sur ce driver ?

Quoi qu'il en soit, vu que le moteur Z est relativement petit (Nema 23, 1A/ph), ce driver sera remplacé par un module courant, genre Stepstick TMC 2130.

Tmc2130.jpg

Alimentations

Pour les axes X et Y, il faut pas mal de courant, mais aussi une tension suffisante pour pouvoir atteindre des vitesses intéressantes (surtout utile pour l'utilisation de la table en imprimante 3D).

L'alimentation d'origine délivre 80V, et sera donc conservée. Un gros module step-down permettra de générer du 24V (voir 36V) pour l'axe Z, ainsi que pour le Spindle.

À voir s'il faudra une petite alimentation pour la partie signaux (5V), ou si la connexion USB suffira.

Électronique

La solution GRBL sur Arduino est un bon choix, et sera conservée. Par contre, plutôt que d'utiliser un shield spécial, je compte utiliser le fameux Arduino CNC Shield.

Arduino CNC Sheild V310 Populated.jpg

Un seul module stepstick sera monté sur le shield, les autres drivers seront connectés sur les pins prévues (step/dir).

Cette électronique sera intégrée dans un boîtier avec des connecteurs pour les différents composants :

  • signaux logiques vers les drivers X et Y
  • puissance vers le moteur Z
  • signaux logiques vers les butées de fin de course
  • signaux logiques de contrôle du spindle (dépendra du spindle lui-même)
  • signaux logiques de l'interface (AU, marche/arrêt...)